Mesure du niveau sonore

Détermination du niveau sonore conformément à l’OSLa
Mesure à la table de mixage
Instruments de mesure
Méthode de mesure
Enregistrement du niveau sonore

Détermination du niveau sonore conformément à l’OSLa

  • Est déterminant le niveau sonore continu équivalent sur une heure (LAeq60).
  • La valeur limite LAeq60 [93, 96, 100 dB(A)] doit être respectée dans n’importe quelle fenêtre d’une heure pendant la manifestation.
  • Le LAeq60 est déterminé à hauteur d’oreille, à l’endroit où le public est le plus exposé au bruit.
  • S’il n’est pas possible de procéder à une mesure dans la zone du public, le LAeq60 doit être calculé et documenté à l’aide de la différence entre le lieu de détermination et le lieu de mesure.
    Checkliste "überwachen und aufzeichnen" (PDF)

Nach oben

Mesure à la table de mixage

S’il n’est pas possible de déterminer le LAeq60dans la zone du public, celui-ci peut être mesuré à la table de mixage. Les dispositions relatives à cette méthode de mesure figurent ici :

La figure suivante montre la différence entre le lieu de mesure (table de mixage) et le lieu de détermination (zone du public). L’ingénieur du son fixe un niveau nettement inférieur à 100 dB(A) à la table de mixage mais dépasse quand même le niveau horaire maximum qui est autorisé par l’OSLa.

différences entre lieux de mesure

Nach oben

Instruments de mesure

Exigences relatives aux instruments de mesure des organisateurs :

  • Mesure du niveau acoustique pondéré A
  • Détermination du Leq60

L’autorité d’exécution utilise des instruments de mesure de la classe I.

Remarque
Si le technicien n’emploie pas un instrument de mesure de la classe I pour surveiller le niveau sonore, il est recommandé, en raison de la précision de mesure variable des instruments, de ne pas pousser le volume sonore à la limite. Voici un aperçu des exigences relatives aux microphones pour expliciter la disposition :

Bien que la réponse directionnelle des microphones utilisés correspondent en théorie à une sphère, il y a une directivité croissante dans les hautes fréquences. L’écart admissible dépend de la fréquence, de la classe des instruments et de l’angle de captation à 0 degré (lorsque le microphone est dirigé vers le côté par exemple, l’angle par rapport à la source sonore est de 90 degrés ; cf. figure ci-dessous).

Ecart admissible par rapport à la situation idéale : classe I vs classe II

classe I vs clasee II

± 30° ± 90° ± 150°
1 – 2 kHz 1 dB 2  dB 3 dB
2 – 4 kHz 2.5 dB 3 dB 6 dB
4 – 8 kHz 2.5 dB 5 dB 6 dB
Différence possible de la réponse entre les instruments de la classe II et de la classe I

Explication :

Les instruments de la classe II peuvent s’écarter jusqu’à 1 dB de la mesure idéale dans la zone de ± 30° à 1–2 kHz par rapport aux instruments de la classe I. A 4–8 kHz et ± 150°, des écarts jusqu’à 6 dB sont possibles (exigences conformément à la norme CEI 61672-1, p. 31).

Remarque

Pour les instruments de mesure de moins bonne qualité, il faut prendre en compte de plus grands écarts.

Nach oben

Méthode de mesure

Les instruments servant à mesurer le niveau sonore doivent comporter les réglages suivants :

  • pondération de fréquence A
  • constante de temps Fast (F) (constante de temps tein = 125 ms)

Nach oben

Enregistrement du niveau sonore

Pour les manifestations d’une durée de plus de trois heures et LAeq60 = 100 dB(A), l’évolution du niveau sonore doit être enregistrée. Les données de surveillance sonore ainsi que les indications sur le lieu de mesure, l’endroit le plus fort dans la zone du public et la différence de niveau sonore doivent être conservées pendant 30 jours.

Die Aufzeichnung des Leq muss in elektronischer Form und mindestens alle fünf Minuten erfolgen.
Checkliste "überwachen und aufzeichnen" (PDF)

Nach oben

Ingénieur à un concert
Pendant un concert, l’ingénieur du son doit toujours être en mesure de voir le volume sonore